Kevin

Kevin

Témoignage de Kevin
 
1) Salut Peux tu te présenter?
 
Salut, je m'appelle Kévin, j'ai 21 ans, et je suis étudiant en apprentissage dans le domaine de l'expertise comptable en région parisienne.
 
2) A quel âge as-tu compris qu'il y avait une erreur?
 
Je ne sais pas si je peux dire que c'était dès mon plus jeune âge, parce que je pense qu'à cet âge-là, on ne peut pas vraiment se rendre compte de telles choses. Alors bien sûr, j'ai des souvenirs assez étonnants en tête, notamment le fait qu'à l'âge de 4-5 ans, quand je me lavais, je voulais me raser comme mon papa, alors je mettais du savon sur mes joues et je me 'rasais' avec ma brosse à dents ! Enfin bref, j'ai pu mettre des mots sur mes maux à l'âge de 16 ans, même s'il y avait déjà un mal-être en moi que je ne savais expliquer.
 
3) Peux tu nous parler de ton enfance?
 
Mon enfance a été heureuse globalement, mis à part le fait que j'étais un vrai casse-cou et qu'évidemment, on ne pouvait pas me mettre des robes sans que je tape des scandales. Sinon, rien de particulier, mis à part peut-être que je regardais déjà les filles de façon non équivoque. Quand j'ai grandi, ce regard sur les filles n'a pas changé, si bien même qu'à l'adolescence, je me pensais lesbienne. C'est une fois que j'ai eu ma première petite amie que je me suis rendu compte qu'il y avait un problème plus profond que l'homosexualité que je pensais.
Plus tard, je me suis aperçu que je regardais aussi les garçons mais pas de la même manière. Je les trouvais beaux, à tel point que je voulais leur ressembler. Je pouvais regarder des photos de garçons pendant des heures, ça me laissait rêveur...
 
4) Comment se passe tes relations avec ta famille? (passé, présent)
 
Durant mon enfance et mon adolescence, je n'ai jamais été très proche de mes parents. Je leur ai annoncé il y a un peu plus de deux ans mon 'souci', et ça m'a énormément rapproché de ma maman. Mon père le vit très mal par contre. C'est difficile d'expliquer ce qu'il ressent puisqu'il ne parle jamais, mais je pense qu'il culpabilise que je sois comme ça. Il a connu plusieurs phases, passant d'un violent rejet, à ce qui ressemblait à de la culpabilité. Mais n'ayant jamais été très proche de lui, je ne ressens pas particulièrement de manque.
Toujours est-il que le fait que mes parents n'aient pas le même point de vue sur la question de ma transsexualité les a divisés, puisqu'ils se sont séparés. La situation est un peu compliquée aujourd'hui du fait d'autres histoires, mais en tout cas j'ai bien mis la pagaille dans la famille quand j'ai fait mon annonce.
Pour ce qui est de mes frères et sœurs, ils sont top tous les deux, et l'acceptent/le vivent bien.
Et concernant la famille proche, j'ai gardé de très bons rapports avec quelques personnes du côté de ma mère. Je n'ai par contre plus aucun contact avec mes grands-parents et la famille du côté de mon père.
 
5) As-tu une ou plusieurs passions ?
 
Ouais. Je suis passionné de basket ! Depuis que j'ai l'âge de 16 ans, je suis arbitre officiel de ce sport. Donc pendant les weekends des périodes scolaires, j'arbitre des matchs dans mon département ou ma région. Ça m'a permis de perdre un peu de ma timidité et de m'affirmer, mais aussi de rester en contact avec ce sport (je ne pouvais plus le pratiquer), et financer mes études. C'est pas un métier facile, mais il m'apporte beaucoup !
J'aime bien la musique. J'ai appris un peu à jouer de la guitare tout seul, je me débrouille pas si mal, mais malheureusement je n'ai plus tellement le temps de jouer.
 
6) Ou en es-tu actuellement de ta transition?
 
Côté transition, je suis hormoné depuis 11 mois exactement, et j'ai fait ma mammectomie en juillet à Lyon. Je suis super ravi du résultat d'ailleurs, je revis totalement !
Pour l'hystérectomie, je n'ai pas particulièrement envie de subir cette opération, je ne supporte pas l'idée qu'on me force à me faire stériliser. Même si je n'ai pas l'intention de me servir de ces organes un jour, je n'arrive pas à accepter d'être forcé de passer par là pour pouvoir changer d'état civil. Bref, pour l'instant j'attends 2013 (avec beaucoup d'espoir), et les éventuelles réformes promises par le nouveau gouvernement. Si le miracle arrivait, je ne serais pas forcé de me faire opérer rapidement, et je pourrais directement me pencher sur une question beaucoup plus importante à mes yeux : le tribunal et le dossier pour le changement d'état civil. Mais bon, si aucune réforme ne vient, je pense que je devrais me faire opérer d'ici l'été prochain.
 
7) As tu annonçais ta transsexualité à d'autre personne ?
 
Je me demande en fait aujourd'hui à qui je ne l'ai pas dit ! Du côté de mes proches, tout le monde est au courant c'est certain. Mes employeurs au travail sont au courant, mais pour eux comme pour moi, j'ai toujours été Kévin, c'est comme ça que je me suis présenté. Ça ne leur pose aucun problème. J'avais très peur au moment de leur dire après mon entretien d'embauche, mais ils ont été très compréhensifs à ce sujet. Ils ne sont pas indiscrets non plus à ce sujet ce qui est très agréable, et ironie du sort : l'un de nos clients au cabinet d'expertise comptable est FTM aussi :). Je l'ai appris bien après, mais j'ai trouvé marrant cette coïncidence.
A l'école, c'est pareil, mais seule l'administration est au courant. J'ai pu faire changer les listes de classe pour me fondre dans la masse sans que personne ne sache rien. Ils sont aussi super compréhensifs. Mais bon, il arrive des moments de stress où mon ancien prénom ressort (sur l'intranet par exemple, ou sur ma carte étudiante), donc je suis toujours un peu sur les nerfs à ce moments, de peur de me faire démasquer.
Quelles ont été tes premières démarches?
J'ai donc pris conscience de qui j'étais quand j'avais 16 ans, et c'est seulement à 18 ans que j'ai commencé à aller voir des psys. Je ne me sentais vraiment pas bien, j'étais je pense en état de dépression, je me sentais au fond d'un trou noir dont je ne pouvais pas me tirer. Enfin, aller voir ces psys ne m'a pas particulièrement aidé du point de vue du parcours. C'est il y 18 mois à peu près qu'après de nombreux psychologues, je suis parti à la quête d'un psychiatre et de la fameuse attestation pour passer la vitesse supérieure. En juin 2011, j'ai eu cette attestation, et j'ai profité de mon déménagement sur Paris pour changer totalement de vie.
 
8) Tu es hormone si oui depuis quand ?
 
Je suis hormoné depuis 11 mois comme je l'ai déjà dit.
 
9) Quels en ont été les premiers effets?
 
Je dirais que ça a été la voix. Dès le début, ça a commencé à changer. Et puis, j'ai senti assez rapidement que quelque chose poussait dans mon slip :).
10) As tu des moments de découragements ?
 
Bien sûr. Je suis resté près de 5 ans en sachant très quel était mon mal-être, sans trop savoir quoi faire. Je me suis énormément introverti pendant cette période, j'avais beaucoup de mal à m'ouvrir aux gens parce que je me sentais mal. On ne me jugeait pas très positivement non plus, parce que je m'habillais un peu en garçon, que je me plongeais à fond dans mes cours. Donc je passais sûrement pour la lesbienne intello...
 
11) Et ou en es-tu dans ta vie sentimentale? (passé, présent)
 
J'ai une petite amie depuis 2 ans à peu près, avec qui ça se passe pour le mieux. On était au lycée ensemble, et je lui ai dit très tôt que j'étais trans. Elle m'aimait bien déjà à l'époque, mais j'avais une autre copine. Nous avons toujours été très proches, et puis finalement, après une rupture douloureuse, nous nous sommes un peu plus rapprochés, jusqu'à nous mettre ensemble.
 
12) Comment perçois tu les choses aujourd'hui ?
 
Des fois je m'en veux de ne pas avoir commencé le parcours plus tôt quand je constate aujourd'hui à quel point je me sens mieux. Mais bon, tout ça m'a permis de grandir. J'aurais été un mec bio, je pense que je ne me serais pas trop aimé, parce que j'aurais sûrement été macho, à collectionner les filles, etc. Même si à la base, c'est hyper douloureux de se rendre compte qu'on n'est pas dans le bon corps, je pense que ça m'a construit, et que grâce à ça en partie je suis devenu (j'espère !) quelqu'un de bien.
13) Si tu pouvais faire voter une loi pour aide les personne souffrant du syndrome laquelle?
Sans hésitation, la non obligation de se faire stériliser pour changer d'état civil. On pourrait demander des tas de choses pour faciliter notre parcours : la dépsychiatrisation, pas d'opérations, pas de tribunal, etc. Mais soyons réalistes, on est en France, et c'est un pays qui n'est pas particulièrement ouvert sur des sujets sociétaux comme celui-ci (le mot est faible). La non-stérilisation serait peut-être réalisable, en tout cas c'est moins point de vue, et ça serait certainement un très bon départ de réforme.
 
14) Tu aurais un vœu à faire lequel?
 
Je voudrais que toutes les personnes qui se sentent seules ou mal puissent trouver quelqu'un pour les aider, parce que, trans ou pas, c'est un sentiment qui est très dur à vivre.
 
15) Quel conseil donnerais-tu aux personnes qui souffrent de ce syndrome?
 
Je leur dirais de ne pas perdre espoir, de foncer, et d'essayer de garder le contact avec leur famille et leurs proches. Ce qu'il est important de se rappeler, c'est que tant qu'on est d'accord avec soi-même, tout va bien, et ça les gens le comprendront tôt ou tard.
 
16) Le jour où tu auras fini ta transition penses- tu continuer à militer pour la cause ? Si oui comment ?
 
Je n'ai jamais été très militant. Je suis assez discret de nature, mais je vais souvent dans une association trans pour participer à ma façon. Quand j'aurai fini mon parcours, je pense que j'essayerai de garder un contact avec les associations pour aider les personnes en questionnement ou en transition.
 
17) Ferme les yeux et raconte moi le Kevin de dans 10ans
 
Dans un monde pur et parfait, Kévin sera expert-comptable dans 10 ans, marié et avec des enfants :). Je vais tout faire pour en tout cas.
 
18) A quel question que je ne te pas poser tu aimerais répondre?
 
Rien ne me vient en tête là tout de suite.
 
Merci Kevin pour ton témoignage
 
Témoignage de Kevin
 
 
 
0 |0 | 0 |

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Date de dernière mise à jour : 29/09/2012

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×