Laurine

1) Salut Peux -tu te présenter?
Laurine MTF de 43 ans

2) A quel age as-tu compris qu'il y avait une erreur?
Très très tôt en fait , vers l'âge de trois ans .
J'ai demander une poupée, de la dinette pour mes différents noëls.
Je me suis mise à tricoter avec ma mère , mes jeux vers 6 ans étaient comme toutes les filles : marelle , rondes, élastique etc .

3)Peux- tu nous parler de ton enfance ?
Mon enfance, mon dieu je pensais que j'allais me réveiller un matin en fille et que cette appendice aurait disparue.
Vers 7-8 ans pour mes jeux je m'habillais même en fille devant mes frères .
Mon père devenait fou avec des crises de colère à faire pisser dans son froc, lorsqu'il me voyait tricoter, jouer à la poupée et aux autres jeux avec les filles du quartier.( ma mère en prenait pleins son grade à chaque fois )
" tu vas en faire une tante de cette saloperie de môme."
Puis vers 10 ans , mon père a pris tous mes jouets de filles et a tout jeté. Interdiction d'avoir une activité de fille.
Il me restait comme jeu, le déguisement ,le maquillage que je prenais dans la salle de bain à maman et j'allais jouer avec mes frères, mais toujours dans des rôles de fille.
Un soir mon père est arrivé tard du travail comme d'habitude avec son verre dans le nez, et comme d'habitude il m'a sorti du lit et m'a dit " fini de mettre les vêtements à maman , je vais te dresser en homme, moi tu verras , je ne suis pas ta mère, elle te laisse faire mais moi c'est non " et tout cela en levant le point en l'air, près à tomber.
Il se doutait de mon problème mais refusait de voir la vérité en face .
Ma mère est devenue dépressive suite à la violence de mon père, sa dureté, son problème d'alcool etc .
Mes parents ont divorcés, mon père a réussit à avoir la garde des enfants et ma mère est partie en maison de repos.
De là mes frères sont partis vivre tous les trois chez des amis de mon père.
Moi qui devait être contagieux , je suis restée avec lui , élevé à la dure : pas d'eau chaude , le chauffage et la cuisinière ,c'était un poële à charbon , ma douche une poubelle dans la cave en terre battue .
Les visites du dimanche à mes frères étaient syncro, "embrasse tes frères, maintenant reste à côté de moi et bouge pas d'un poil et pas un mot" tout le monde bougeait autour , riaient, mes frères allaient dans le jardin et dans le village s'amuser et moi je devais rester sur une chaise sans rien dire, ni montrer.
Alors pour être aimé, j'ai fait comme on voulait que je sois car pour lui, je n'avais que de la perversité, j'étais la honte de la famille.
Alors toute ma vie, je me suis comporté en homme dur et froid en m'interdisant le sentiment, car pour moi j'étais persuadée ,d'être un pervers, un monstre qui n'a le droit à rien.
Je suis rentrée dans l'armée et pour moi c'était les colonies de vacances comparé à la vie avec mon père, des mecs pleuraient , se cognaient la gueule contre les murs, et moi je restais froid et inerte à leurs douleurs. car j'avais déjà assez de mon fardeau à supporter.
Vers 34 ans, je n'en pouvais plus ma vie était noire, toute ma famille m'aimait pour tout les actes d'amour et de protection que je leur apportaient , mais j'étais toujours aussi malheureux, pas de sourires, pas de joies, pas d'amour, pas d'épannouissements, rien de rien.
Alors l'alcool pour me détruire plus, encore plus me salir puisque j'étais un monstre de perversité .
Puis j'ai eu internet et j'ai commencé à chercher mon problème .
Et là je me suis rendu compte que je n'étais pas une personne malade , et toute ma vie s'est écroulée car il l'avait détruite : toute ma jeunesse , mais ma honte était là bien là .
J'ai trouvé mon problème, mais je me refusais de salir ma famille, ils étaient tout pour moi .
Puis, j'ai consulté un médeçin qui a prit contact avec l'équipe officielle, et qui ont répondu au bout de 3 mois par ," prendre rdv avec le sevice du Dr C. dans 1 an et demi car surbooker ".je ne pouvais plus attendre car j'aurais préférer passer de l'autre côté plutôt que de continuer à vivre aussi mal dans ma peau.
Alors , j'ai entamé le parcours non officiel , tout en prenant les mêmes principes, pour rester dans la légalité :
psy , médeçin généraliste, puis quand le certificat fut là j'ai prévenu ma mère qui m'a dit qu'elle se doutait lorsque j'étais petit que j'avais un problème comme celà, mais que mon père refusait toute hypothèse .
Le travail, une galère de plus a supporter, mais pas le choix , la vie continue.

4) Comment se passe tes relations avec ta famille? (passé,présent))
Pour maman, il était hors de questions de me perdre une seconde fois, et de toute façon je serais sa fille et elle m'aimait.
Quelques mois plutard c'était au tour du reste de la famille et tous me soutenaient, j'avais mon endo et ma THS, et maintenant il mefallait continuer pour être heureuse enfin.
Depuis , il s'est écoulé 10 mois depuis le début de mon traitement, mais des vestes qui me soutenaient se sont évaporées en refusant de répondre au téléphone , sur msn, plus de visites etc ..ma mère est toujours là et m'a dit que c'est parce qu'ils ne me méritent pas, même après tout ce que j'ai fait pour eux.

5) Quelles ont été tes premières démarches?
Psy, médeçin généraliste, puis lorsque le certificat est établit par le psy, aller chez un endocrinologue .
Il vous fera faire des analyses ( une quinzaines et un caryotype) compter un mois pour la réponse du caryotype
puis début du THS , ensuite le médeçin généraliste devra faire une demande d'ALD pour une prise en charge à 100%, ( 3 semaines pour la réponse).
Delà il vous faudra prendre des cours chez un orthophoniste pour travailler votre voix ( gratuit avec l'ALD )
commencer en premier lieu votre épilation de la barbe par du laser, pour éviter trop de souffrance . Ensuite électrocoagulation et là bonjour la tête.

6) Tu es hormone, si oui depuis quand ?
17 juin 2008

7) Quels en ont été les premiers effets?
Pour moi , celà a été des bouffées de chaleur en pleine journée pendant une semaine ,puis bouffées de chaleur nocturnes, à chaques poussées mamaires et ça c'est dure : car changer de draps 3 fois par nuit c'est horrible. Celà a durée pendant 3 mois, puis plus rien et c'est un ouf de soulagement : enfin des nuits complètes

8) Tu t'es renseignée dernièrement pour une chirurgie du visage ?
Oui mais , chaque praticien est différent? et donc une recherche personnelle est indispensable

9) Peux-tu nous en parlé ?
Il y a tellement de sites sur le net que c'est pas évident

10) Quel est ton avis sur la façon d'aborder le Syndrome de Benjamin en France et d'autre pays d'Europe?
En France on en parle pas , ou si peu , c'est encore assez tabou .
Nous avons beaucoup à apprendre sur d'autres pays qui nous respectent et nous aident tel que la belgique, la thaïlande, l'espagne etc...

11) As-tu des moments de découragement ?
Oh que non, mais de la déprime plus que oui , des larmes pour un rien, puis pour l'abandon de certains membres de ma famille.

12) Et où en es-tu dans ta vie sentimentale? ( passé , présent)
Néant je me refuse à toute vie sentimentale, car je veux être aiméeen tant que femme mais pas en tant qu'homme.

13)Comment perçois -tu les choses aujourd'hui ?
Plus sereinement? car je me suis reforgée mon carractère depuis un peu plus de 2 mois pour éviter de souffrir .Un poil plus en retrait des autres, un peu moins protectrice et un peu plus froide .
La douleur de l'abandon des langues de bois vous font un tel mal que pour vous qui donnez tant , celà vous plonge dans une déprime profonde et vous ramène 30 ans plutôt, alors je me protège pour rester sereine dans ma conviction de femme mais pas d'homme.

14)Parle-moi de tes projet ?
Arriver dans les 3 ans à la fin de mon parcours , mais je l'espère LOL
Après , la vie sera ma vie , et je veux vivre alors petit boulot et vie simple mais heureuse.

15) Si tu pouvais faire voter une loi pour aider les personnes souffrant du syndrome laquelle?
Une prise en charge dès l'adolescence pour éviter des meurtrissures inutiles, car dans mon caractère , je pense beaucoup aux autres et à une vie comme la mienne je refuse qu'ils l'a subisse.

16) Connais-tu Erwan ,qui a fait une émission de réality en France (secret-Story),pour réveler son syndrome de Benjamin? Et qu'en penses-tu?
Oui biensûr, il a eu un cran que peu d'hommes peuvent faire valoir et j'aurais voulu avoir sa force de caractère à son age et avoir toutes les infos comme maintenant, mais c'était une autre époque.


17) Tu aurais un voeux à faire lequel?
Que les gens regardent avec leur coeur , qu'ils ouvrent leur esprit et non pas penser avec la morale destructrice des religions et des politiques trop bien pensantes.


18) Quels conseils donnerais-tu aux personnes qui souffrent de ce syndrome?
De bien être suivi , pas d'auto-médication , soyez entouré seulement des personnes qui vous aiment et vous respectent, les autres sont des boulets qui vous enfonçerons et ils y prendront du plaisir, alors vivez pour vous .

19) Le jour où tu auras fini ta transition penses- tu continuer à militer pour la cause ? si oui comment ?
Oui mais plus envers les jeunes , car la compréhension des parents, surtout des hommes, est dure à accepter et du coup les jeunes se détruisent , car les bras ne s'ouvrent pas . Des bras qui s'ouvrent sauvent des vies , nous l'avons constater dernièrement lors d'un accident tragique à un passage férrovière où deux personnes se sont donner rdv pour mourir ( l'un était transidentitaire) . Puis l'éducation à l'école, car c'est une chose très importante pour faire évoluer les mentalités.


20) Que penses- tu des comités qui décident qui doit être hormone ou pas, ou suivre le parcours ou pas, et ne devrait-elle pas être composée dans leurs équipes d' un ou d'une transexuel(le) pour une bonne transparence ?
Il ne devraient pas exister, car se sont de pseudos- spécialistes auto proclamé, le parcours non-officiel est bien encadré je pense peut être que c'est parce que je fais comme si c'était le parcours officiel mais sans les humiliations des psy du parcours officiel.( car sinon c'est 2 ans de psy sans THS et on doit vivre et s'habiller en femme dans tout les instants de la vie avec la carrure , la pilosité , etc... sinon ils retardent le certificat pour le THS ) ceci est la manière de C..
Un psy , un généraliste , un endo et au bout de 2 ans alors opération si les 3 professionnels se sont mis en accord et que le patient se sent près . De plus interdire les opérations de SRS en france par les charcutiers de l'état .

21) A quelle question que je ne t'ai pas posée aimerais-tu répondre?
La sexualité , qu'en penses- tu, cher Paps !
De nos jours certains pensent encore que trans = sexe , objet du désir , esclave sexuelle, film porno , prostitution. Alors que c'est complètement faux, nous sommes comme tout être humain avec des pensées et des désirs.
Nous pouvons être gay en tant homme et donc hétéro après l'opération, et être hétéro avant et être gay ensuite, Ou ne pas savoir, car comme moi je suis asexuée c'est -à-dire que je me refuse d' être touchée par une femme comme par un homme, car j'étais hétéro mais mon désir sexuel était très peu présent .
Le fait est que vu mon vécu , je ne me suis pas trouvée sexuellement, comme le fait chaque personne lors de sa vie.
Donc , on ne peut pas savoir si sexuellement, pour certaines personnes, quelle sera leur orientation sexuelle:
seul le temps le dira .

22) Ferme les yeux et raconte moi tes 10 prochaines années ?
Je ne vois rien, mon cher ami, mais j'aimerais être pleinement épanouïe personnellement et heureus. Le reste viendra avec le temps.


Merci beaucoup Laurine pour ton témoignage clic là blog laurine91000

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site