Armand

 Le drapeaux Transexuel a été inventer pars les activistes francais

Il comporte trois couleurs :

le rose fuchsia représente les femmes,
le mauve, mélange des deux, représentation de la transition et de la frontière des genres
le bleu roi représente les hommes

Témoignage d'Armand

     

 Bon vous allez avoir droit dans ces quelques lignes à un témoignage de jeune FTM, c'est-à-dire moi XD.
Je suis née sous une identité féminine donc, qui m'a toujours faite souffrir. Dès que j'ai sus parler, j'ai dit à ma mère que je ne voulais pas mettre de robes, que ça ne m'allait pas. Elle ne comprenait pas pourquoi et s'obstinée sans cesse. Jusqu'à un certain âge, tout les jours c'était la guerre entre nous pour savoir comment j'allais m'habiller. Moi je voulais les joggings de mon frère, elle des robes de petites poupées. A la fin elle en a eu marre et a contre cœur ma laisser « choisir » mes vêtements a une conditions : des pantalons d'accord mais pas des habit de garçons. Malgré ça, je ne pouvais m'empêcher de demander toujours les mêmes genres d'habits. Elle céda ne sachant plus que faire. Et se fut pareil pour les jouets : je voulais des voiture téléguidées et des playmobile, elle m'achetait des barbie et des polie pocket ...
Puis j'ai arrêté de protester, tout en suppliant toute les nuits qu'on me sorte de se cauchemar. Tous les jours je ne disais rien et ne faisais pas attention. Je ne comprenais pas pourquoi on me traiter comme une fille, puisque pour moi j'étais un garçon. Je savais que j'étais différent, mais j'étais un garçon. Et puis sont arrivé mes 11ans. L'âge où les filles sont heureuses d'avoir de la poitrine et leur première règles ... Sauf que il y'avait toute les filles ... et moi .... Moi je n'étais pas une fille mais pas complètement un garçon. J'étais une fille bio puisque je me développé comme elles, se qui ma plongé dans une profonde déprime, mais j'étais un garçon dans ma tête. Seulement l'identité est construite par ton entourage, si personne ne te traite comme un homme tu ne peut pas dire que tu en ais un et c'est se qui m'est arrivé. Alors je pleurais tout le temps. Et ma mère ne savait pas pourquoi, mon père n'y faisait pas attention et puis mon frère avait ses problèmes aussi. Ensuite je suis rentré en 3ème. J'avais rencontré entre temps deux personnes que je garderais a jamais prés de moi. Je leur ais dit vers la fin de l'année de 3ème, puisque je n'allais plus en cour et ces deux personnes se demandaient pourquoi. Alors je leur ais dit. Ils ont très bien réagis et sont toujours là, je les en remercie. Je me souviens encore de cette journée en ville ou je l'ais dit Mathias et puis de cet après midi tout les trois ou je l'ais dit a nana dans la conversations... C'était plutôt marrant d'ailleurs cet après-midi a trois...
Ensuite sont venu mes parents, je l'ais dit a ma mère, elle n'a pas tout de suite réalisé. Mais par la suite, pour se renseigner elle a cherchait quelques sites et je lui en ais montré dans ceux que j'avais déjà trouvé pendant mes recherches. Elle me dit qu'elle me soutiendrait tout le temps. Elle l'a apprit a mon père qui pensait que c'était une crise d'ado ... En ce moment il vient a peine de se rendre compte que se n'est pas le cas. Compte a mon frère je lui ais dis, et sa réponse restera toujours dans ma tête : « quoi que tu fasse tu sera toujours ma sœur/frère ? Adoré. »
Après l 'avoir dit a ma famille et a mes amis, j'ai commencé mon parcourt. Au programme psychothérapeute, psychiatre et endocrinologue. Voyant que ma psychiatre et mon endocrinologue ne voulait que me faire tourner en rond j'ai changer au bout de 4 mois de suivit. Compte à mon psychothérapeute, je suis toujours avec lui. A la rentré je me suis inscrit au lycée sous mon identité masculine, et là j'ai rencontrer une personne exceptionnelle qui aujourd'hui est ma petite copine. Je ne dirais pas son nom, je lui dirais juste « je t'aime »
Puis pour trouver d'autres médecins et avancer encore, je suis allé a paris il n'y a pas si longtemps. Las bas j'ai vu des gens ouverts qui voulaient vraiment aider les autres. Maintenant tout le monde me considère comme un garçon et j'ai commencé la prise du traitement hormonal depuis 21 jours aujourd'hui jeudi 20 mars 2008 j'ai eu ma deuxième injection :)

Voila mon témoignage :)

1) Salut Armand Peux tu te présenter?
Je suis un lycéen FTM de 16ans, je suis incrit sous mon identité masculine au lycée, et tout c'est plutot bien passé niveau famille

2) A quel age as-tu compris qu'il y avait une erreur?
Depuis tout jeune je me battais quand m mère voulais me mettre des robes pour moi ce n'étais pas logique, on peut dire que je l'ais toujou sus ( comme beaucoup ) et que j'ai protesté dès que j'ai pus parler XD

3) Comment se passe tes relations avec ta famille? (en se moment)
Trés bien il n'y a aucun problème, a par avec quelques personnes mais ce n'est pas sirave je ne les aprecie pas particulièrement

4) Quelle ont été tes premieres démarches?
Ma toute première a était de le dire a un ami et puis a ma mère, le reste c'est fait de lui même

5) Et tu hormone si oui a quel age as-tu fait tes premières injections?
Oui depuis 2 semaine j'ai ma prochaine injection le 20 mars

6) Quel en ont été les premiers effets?
En ce moment j'ai la voix qui deraille c'est plutot plaiant, sa me remonte un peut le moral

7 ) Ou en es-tu actuellement de ta transition?
Je viens de commencer les hormones, je continus mon suivis psy et j'aimerais bien changer le prénom et attendre mes 18ans pour l'etat civile

8) Et ou en es-tu dans ta vie sentimentale?
Je suis actuelement en couple depuis 5mois avec une trés gentille jeune fille de mon etablisement. :D

9) Si tu pouvais faire voter un lois pour aide les personne souffrent du sydrome la quel?
La lois d'autoriser les demarches au mineurs et de revoir les personne faisant partis des equipes "officiel"

10 ) Connais-tu Erwan ,qui a fait une émission de réality en France (secret-Story),pour réveler son syndrome de Benjamin? Et qu'en pense-tu?
Je le trouve courageux d'avoir fais cette emission meme si ce n'étas pas forcément la meilleur au moins il a fait connaitre le problème.

11) A tu eu des moment de d'écouragement ?
Souvent et j'en ais encore de temps en temps

12) A quel question que je ne te pas poser tu aimerais répondre?

13) Tu aurais un voeux a faire le quel?
De pouvoir changer de prénom assez vite

14) Quel conseil donnerais-tu aux personnes qui souffrent de ce symdrome?Ne pas se découager et surtout pourvoir s'assumer et vivre sans se faire bouffer par son parcourt, oublier un peu ce problèm de temps en temps ( c'est pas facile sa je sais .... )

15) Le jour où tu auras fini ta transition penses- tu continuer à militer pour la cause ? si oui comment ?
Oui j'aimerais beaucoup faire une association

16 Que pense tu des comités qui decident qui doit être hormone ou pas ou suivre le parcour ou pas et ne devrait-elle pas être composée dans leurs équipes de transexuel pour une bonne transparence ?
Ils devraient revoir les personnes qui sont engagé la dedans, ils ne sont pas toujour qualifié...


Clic là blogTrans-genre


 

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×