Evaluation Psychatrique

ÉVALUATION PSYCHIATRIQUE 

Pour certains, elle devrait se limiter à la recherche d’éventuelles anomalies mentales pouvant contre-indiquer la THC : transvestisme fétichiste, schizophrénie avec idées délirantes de thématique de métamorphose sexuelle, psychopathie avec demande de traitements hormonaux féminisants à visée utilitaire (prostitution). Dans l’esprit du protocole, l’objectif est d’établir un diagnostic positif de trouble de l’identité de genre. Cette évaluation consiste en des entretiens réguliers au cours desquels est effectué, de façon traditionnelle, un examen psychiatrique complet. La psycho-biographie doit être minutieusement reconstituée et, dans la mesure du possible, précisée et nuancée par l’entourage, en particulier par les parents. 

La rencontre avec les familles apporte des informations précieuses, parfois méconnues du patient lui-même, et peut contribuer au diagnostic et à la recherche étiopathogénique. Certains patients peuvent s’opposer à cette rencontre. De même, certaines familles refusent formellement de « cautionner » cette prise en charge spécialisée en rencontrant l’équipe médicale. L’existence d’une compréhension de la procédure de réassignation et d’un soutien par la famille améliore le pronostic ultérieur.  

Nombreux sont les patients tentés par l’auto-administration d’hormones disponibles dans des « marchés parallèles », parfois auprès de médecins inexpérimentés ou complaisants. De tels patients doivent être informés que, s’ils suivent une hormonothérapie « parallèle », les effets de celle-ci sur leur psychisme rendront moins fiable cette évaluation psychiatrique. Elle devra être interrompue pour permettre le bilan endocrinologique. Elle les expose en outre à des effets physiques irréversibles. 

Cette évaluation n’est pas une prise en charge à visée psychothérapique et une telle démarche, de préférence tout à fait indépendante de l’évaluation, est vivement recommandée, le psychothérapeute restant en dehors de la décision de réassignation.

Lorsqu'elle est parvenue à son terme, l'évaluation psychiatrique est systématiquement complétée par l'avis d'un deuxième psychiatre spécialisé de l'équipe.

3 votes. Moyenne 3.33 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site