MTF OU FTM

Définitions

Le transsexualisme est la conviction permanente et inébranlable d'appartenir au sexe opposé, en l'absence de toute anomalie morphologique, endocrinienne, ou chromosomique, et de toute autre anomalie psychique.

En l'état actuel des connaissances, il s'agit d'un trouble psychique, dont les causes ne sont pas encore connues. Parmi d'autres hypothèses invoquées, il se pourrait que la qualité et la quantité de l'imprégnation hormonale reçue par l'embryon au cours de la grossesse  jouent un rôle dans la survenue du transsexualisme "primaire", qui  touche autant les garçons (transsexualisme "masculin" ou homme-femme ou HF) que les filles (transsexualisme "féminin" ou femme-homme ou FH). 

 

A la différence du transsexualisme "primaire", où les signes existent depuis l'enfance et où l'histoire est souvent stéréotypée, le transsexualisme "secondaire" apparaît à l'âge adulte. Dans les deux cas, le diagnostic est difficile à affirmer lorsque le sujet prend déjà des hormones du sexe opposé, qui modifient non seulement sa morphologie, mais également son psychisme. La prescription d'hormones sexuelles par un médecin isolé, sans justification établie par une équipe pluridisciplinaire, apparaît donc non seulement comme abusive et dangereuse, mais aussi comme un frein au diagnostic de transsexualisme.

La cause de cette anomalie qui touche l'identité de genre étant inconnue, son traitement ne peut être que palliatif. Parmi les différents traitements essayés (neuroleptiques, psychothérapie, etc), il a été démontré que la moins mauvaise prise en charge possible était une transformation hormono-chirurgicale du patient, dans le sens de sa conviction. Avec la condition formelle que cette transformation physique s'accompagne sur le plan juridique d'un changement d'état civil, il a été observé avec un recul d'une vingtaine d'années que l'équilibre et la qualité de vie de ces patients ont été considérablement améliorés.

 

 

2 votes. Moyenne 2.50 sur 5.

Commentaires (4)

1. PARMENTIER ALEXY 09/11/2013

bonjour
je suis femme voulant devenir homme hélas je n'ai plus de famille j'ai 56 ans je me retourne vers des associations ma sœur m'a lachement quittée car elle ne m'accepte pas
voilà je suis déprimé dépressif je ne sais plus quoi faire

2. rudy (site web) 05/02/2014

Bonjour,
j'ai 41 ans et je viens juste de faire mon coming out.
j'ai une petite fille de 3 ans et je voudrai savoir comment faire passer mon passage de homme a femme, merci.

3. Mathieu 01/04/2014

Bonjour, je m'appelle Marianne (Mathieu, c'est le nom que je me donne, et que certains amis me donnent aussi). J'ai fait mon coming-out ya 3 mois, depuis j'ai été hospitalisé 2 semaines pour tentatives de suicide, je vais voir un psy toutes les semaines, je me suis coupé les cheveux, j'ai vu des centaines de psychiatres... J'aimerais trouvé quelque chose pour cacher mes formes (hanches et seins).. Si quelqu'un a une idée, dites le moi. Je peux pas acheter sur internet, alors faut que j'improvise.. J'aimerais bien discuter avec d'autres qui ressentent la même chose que moi (j'en ai connu très peu) alors hésitez pas à me parler. :) Salut

4. BeTolerant (site web) 21/03/2017

Un vrai combat du combattant je confirme :'(

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site