Phalloplastie :

Nous avons évoqué à plusieurs reprises le cas de la Phalloplastie, opération visant à permettre aux FTM d’avoir un pénis.

Je savais qu’il existait d’autres méthodes comme la Metaoidioplastie (ou metoidioplastie) mais à part sa définition et quelques détails, je n’avais pas de renseignements sur la seconde méthode car moins pratiquée. Ayant été évoquée dans une de nos discussions récemment, je me suis renseigné davantage. Penchons nous donc un peu les possibilités proposées à l’heure actuelle en Europe.

Je sais que la recherche est un peu plus avancée aux États-unis mais comme la plupart d’entre nous n’aura pas les moyens d’aller s’y faire opérer commençons par ce qui nous est accessible.

Ce qui suit n’est pas complet pour ne pas trop compliquer la lecture aux personnes non trans qui voudraient juste se renseigner sur le sujet.

Il s’agit juste d’un point de départ pour ouvrir le sujet. Ce sera complété par la suite, avec des témoignages.
J’ai également évité de parler de prix et d’équipes médicales dans un premier temps.

Phalloplastie :

Il existe deux méthodes :

Dans les deux cas, une hystérectomie (ablation de l’utérus et des ovaires) doit être pratiquée plusieurs mois à l’avance et un suivi psychiatrique de deux ans est imposé. Ces opérations sont précédées par un traitement hormonal ayant pour effet notable une virilisation: développement d'une pilosité plus importante, masculine, et mue de la voix qui devient plus grave.

1) Méthode la plus simple : les chirurgiens fabriquent un pénis avec un muscle et de la peau de la cuisse (ou la hanche), et le rendent érectile à l’aide d’une prothèse..

Avantages : très peu de risques d’infection après l’opération, prise en charge de la sécu plus facile, un résultat esthétique et fonctionnel, une cicatrice uniquement située sur l’intérieur de la cuisse (ou la hanche) donc facilement camouflée par les vêtements.

Inconvénients
: pas de possibilité d’uriner debout.

2) La microchirurgie : les chirurgiens prélèvent un lambeau radial (lambeau de peau) au niveau de l’avant bras « non dominant » en forme de bouteille, qu’ils vont décoller du plan sous-cutané, vascularisé avec l'artère radiale (plusieurs artères vascularisent la main, donc la perte de l'artère radiale est sans conséquences.)

Ensuite, ce lambeau est laissé en place pendant trois semaines.
Ce lambeau sera ensuite recourbé de manière à former la verge, et le "goulot de la bouteille" sera replié à l'intérieur pour former un pseudo-urètre.
La zone de l'avant bras prélevée sera greffée dans un second temps.
Il y a un risque d'échec du
lambeau radial de l'ordre de 5 à 10%.

 

La néo-verge est ensuite réimplantée, vascularisée en anastomosant les vaisseaux de l'avant bras avec des vaisseaux de la région inguinale.L'urètre nouvellement créé à l'intérieur de la néo-verge sera anastomosé avec l'urètre normal.
Il y a un risque de sténose. Mais elle peut être reprise chirurgicalement.
Point de vue innervation, on peut éventuellement prendre un rameau sensitif de l'avant-bras et l'anastomoser sur un nerf sensitif


Une cicatrice sera présente au niveau de la cuisse correspondant à la dissection pour arriver à la veine saphène

interne.de la région, mais le résultat est aléatoire. En général, il n'y a pas (ou peu) de sensibilité au niveau de la verge.
Après l'opération, le patient est gardé cinq jours en salle de réveil pour la surveillance de la microchirurgie, afin de pouvoir réintervenir rapidement en cas de souci d'ischémie

Avantages : un résultat esthétique et fonctionnel *, possibilité d’uriner debout, c’est le résultat le plus approchant d’un vrai pénis. Et on nous laisse le choix entre 12 et 14 cm.

Inconvénients : il y a plus de risques de complications post-opératoire car l’opération est beaucoup plus technique, il y a des risques d’incontinence si le canal urinaire n'est pas bien relié au tuyau du pénis, et la liaison des terminaisons nerveuses clito/pénis peut ne pas marcher (plus de sensations...)

* Prothèses permettant une érection après une Phalloplastie :

- Soit une sorte de tige semi-rigide implantée dans le pénis
Inconvénient: le sexe sera toujours plus ou moins rigide
- Soit un tube gonflable implanté dans le pénis et que le patient peut gonfler et dégonfler à volonté grâce à une petite pompe à eau située soit dans le bas ventre, soit dans une des testicules créés.
Inconvénient : peu romantique ce système de gonflage bruyant parait-il.

 

  • la verge se verticalise en 2 mois environ

     

     

     

  • environ 6 mois après la phalloplastie, des implants testiculaires en silicone peuvent être placés dans les grandes lèvres par une courte incision cutanée. Il s’agit là d’une intervention beaucoup plus légère nécessitant 3-4 jours d’hospitalisation. Il est nécessaire  secondairement de « faire descendre les implants »  par des massages appropriés.

     

     

     

  • Des plasties cutanées sont possibles :

                            Au niveau de l’extrémité de la verge afin de réaliser un pseudo-gland

                              Au niveau de la base de la verge pour diminuer le relief de la coudure

  • Des prothèses d’érection semi-rigides ou gonflables peuvent théoriquement être positionnées dans la verge. Malheureusement, du fait de contraintes mécaniques importantes qu’elles subissent lors des rapports sexuels, la grande complication de ces implants est leur tendance quasi-systématique à s'exposer à travers la peau, ce qui conduit à leur infection, qui oblige à les retirer. Le risque est tel que nous déconseillons la méthode dans l'état actuel des choses.

     

     

  • L'urétroplastie a pour but de permettre d'uriner par la verge. Malheureusement, quel que soit le procédé employé pour fabriquer un urètre dans la néo-verge (partie du lambeau, greffe cutanée, muqueuse appendiculaire, matériau synthétique, etc.), on observe constamment un rétrécissement très serré au niveau de son raccordement avec l'urètre naturel. Ce rétrécissement est responsable de complications urologiques sévères (difficultés ou impossibilité d'uriner). Le risque est tel que nous déconseillons la méthode dans l'état actuel des choses

    4 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

    Commentaires (3)

    1. oscar 06/08/2010

    bonjour, j'avais entendu parler d'un grand chirurgien aux usa, qui faisait une phalloplastie, ayant un aspect plus naturel que d'autres chirurgiens.

    Malheureusement jai perdu son nom et le lien.

    Quelqu'un connait t-il un chirugien aux usa ?

    2. Paps 12/08/2010

    Bonjour Oscar comment vas tu ? Voilà une première réponse a ta question un sites ou tu trouveras les renseignement que tu as besion !!!! Enfin j'espére

    http://brownsteinmd.com/

    Voilà bonne journée a trés vite peu-etre

    Paps

    PS Merci a Armand pour ce lien

    3. Paps 12/08/2010

    Bonjour Oscar comment vas tu ? Voilà une première réponse a ta question un sites ou tu trouveras les renseignement que tu as besion !!!! Enfin j'espére

    [url][/url]http://brownsteinmd.com/

    Voilà bonne journée a trés vite peu-etre

    Paps

    PS Merci a Armand pour ce lien
    et voilà le lien pour son blog si plus de question le blog de trans-genre
    trans-genre.skyblog.com
    Parce que le transexualisme est un sujet tabou. Que quelques uns d'entre nous sont rejetés par leur entourage. Parce que tout s'explique. Et simplement parce que je veux parler. Ce blog est né ... Bonne visite
    Partager

    Ajouter un commentaire

    Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

    Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

    ×